Espace Salariés Espace Entreprises Espace Organismes

 

COMMERCE / VENTE

La région Hauts-de-France compte 71 000 entreprises de commerce et plus de 20 400 salariés. Les employés de libre-service, les vendeurs spécialisés et les hôte(sse)s de caisse représentent plus de la moitié des effectifs salariés et les profils les plus recherchés.

L’INDUSTRIE

Ce secteur représente 1 700 établissement et près de 26 800 salariés et reste le premier employeur de la région ! Des recrutements sont prévus dans le secteur de l’automobile (200 embauches prévues dans l’usine Renault de Maubeuge – 600 personnes chez Toyota à Onnaing pour des profils de techniciens de maintenance, ingénieurs, et agents de fabrication). Dans le Valenciennois, Alstom et Bombardier vont devoir renforcer leurs équipes suite à de nouveaux contrats. Ainsi, Bombardier prévoit 200 embauches, surtout des ingénieurs et des opérateurs de production. L’agroalimentaire, l’aéronautique et l’industrie mécanique sont également des domaines dans lesquels on note un besoin en main d’oeuvre. La verrerie d’Arc projette de recruter un millier de personnes en cinq ans…

Le BTP

Fort besoin en main d’oeuvre dans le secteur malgré les 10 400 salariés qui y travaillent déjà sur les Hauts-de-France. Tous les niveaux de formation sont recherchés et tous les postes sont concernés : ouvriers qualifiés, techniciens, chefs de chantier… Les postes sont bien sûr ouverts aux femmes qui représentent actuellement 12 % des effectifs au niveaux national.

SERVICES À LA PERSONNE

Plus de 206 000 personnes sont embauchées dans ce secteur, en pleine progression, dans la région. Chaque année, ce secteur recrute plus d’un millier de femmes de ménage, auxiliaires de vie, gardes d’enfants, et d’hommes toutes mains (bricolage, jardinage..).

TRANSPORT/LOGISTIQUE

Ce secteur représente 100 000 salariés dans la région, qui est la première plateforme logistique de France ! Les besoins en main d’oeuvre sont donc importants : préparateurs de commandes, caristes, agents de quai et manutentionnaires sont très recherchés. Le domaine du Transport de marchandises est confronté au manque de candidats par rapport aux 1 500 postes ouverts chaque année dans la région.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *